Pour ce mois de rentrée une autre citation d’un milliardaire.
Ce serait même l’homme le plus riche du monde du moins en dollars, après tout dépend de ce que l’on qualifie de richesse…

Alors la citation de William Henry Gates ou Bill Gates :

« Je choisirai un homme paresseux pour faire
un travail difficile parce qu’il trouvera
un moyen facile de le faire. »

La paresse est souvent qualifiée de défaut mais elle peut s’avérer très utile.
Enfin il ne faut toutefois pas être complètement paresseux.
Et ce qui est paradoxal c’est que pour faire le travail difficile de manière facile on peut chercher pendant longtemps.

en tout cas voilà une citation dans laquelle je me reconnais tout à fait.
On me qualifie parfois de paresseux, mais ce qui est certain c’est que ma forme de paresse me pousse à toujours rechercher les moyens les plus faciles de faire les choses.

De la réflexion et de la simplification voici deux points très importants pour réaliser sans efforts des tâches très difficiles qui pourraient prendre un temps bien plus important aux personnes qui ni ne réfléchissent ni ne simplifient.

Le problème principal de cette attitude est que les autres ont l’impression que l’on ne fait rien car on réfléchit longtemps et quand on fait ça va vite car c’est simple .
Du coup il ne faut pas se laisser conditionner par le regard des autres pour ne pas perdre son objectif en route.

Pour ce mois de vacances une citation de John Rockefeller que j’aime beaucoup :

« Ne travaillez pas si dur. Mettez vos pieds
sur votre bureau et cherchez des idées pour
que notre compagnie gagne plus d’argent »

Ne pas se contenter d’agir sans réfléchir.
Prendre le temps de réfléchir pour obtenir des idées.

Personnellement j’ai tendance à réfléchir longtemps avant d’agir. J’ai besoin d’avoir tout planifier, tout envisager avant de passer à l’action.
C’est peut-être par contre un excès inverse à l’action sans réflexions.
En tout cas c’est souvent mal vu car des observateurs extérieurs peuvent avoir tendance à croire que rien ne se fait alors que tout se fait sur le plan de l’idée et ensuite l’action est efficace et rapide.
Mais les gens ne jugent que ce qu’ils voient, alors que très souvent une action visible n’est en fait qu’un vide, une illusion d’action, ou une action qui dure longtemps mais qui en réalité si elle avait été planifiée en amont aurait pris trois fois moins de temps réflexion comprise.

Ce matin je me réveille assez tôt et je prends mon iPod nano équipé de la radio.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écouté un flash info surtout sur France Info.

J’avais déjà à plusieurs reprises remarqué le manque de conscience des journalistes présentateurs d’informations mais là je crois que l’on a atteint un niveau scandaleux.
Si tous les jours sont comme ça sur les ondes y a de quoi avoir Honte !pour la presse radiophonique française.

Jugez-en plutôt au flash de France Info de 7h ce samedi 12 juillet 2014 on commence sur les cérémonies commémoratives à propos d’un accident de train survenu il y a un an. Accident certes tragique puisqu’il a fait 7 morts et 30 blessés selon les chiffres annoncés. Et on a le témoignage d’un pauvre usager qui ne peut plus prendre le train sans la peur au ventre.
Le risque zéro n’existe pas et nous avons le réseau ferré le plus sûr au monde alors il n’y a pas de quoi faire un plat pour un petit accident tous les cinq ou dix ans.

Surtout quand un peu plus loin dans le journal on nous annonce sans sourciller ni transitions la mort de 110 palestiniens innocents pris sous les bombardement avec là le témoignage de palestiniens qui attendent les bombes sans peur.

On est d’autant plus scandalisé quand on remarque que cette info est rapidement insérée entre une annonce à propos des tribunaux correctionnels pour mineur et la coupe du monde avec la « malheureuse défaite du Brésil » sur laquelle on s’étend deux fois plus longtemps que l’info précédente et qui fait même l’objet d’un flash complet de 5 minutes après le journal..
Et tout cela bien évidemment annoncé sur le même ton joyeux par une présentatrice qui doit avoir autant de conscience qu’un caillou et encore c’est faire insulte aux cailloux

Il y aurait de quoi développer et se poser des questions mais voilà déjà juste mon sentiment à chaud sur lequel je pourrais m’étendre plus tard.

L’autre nuit j’ai fait un rêve dans lequel je me trouvais dans un supermarché.

Rien d’extraordinaire jusque là.
Sauf que le chariot à la place du boîtier où l’on met la pièce avait une espèce de petite tablette dont l’écran donnait des informations sur les rayons traversés.

Je devrais peut-être déposer ce concept avant de le développer mais bon ce serait surprenant si un cadre de la grande distribution n’y avait pas déjà pensé.

En y réfléchissant je me suis dit que l’on pouvait tout à fait imaginer que les chariots soient dotés d’une tablette donnant des informations sur les rayons traversés en mettant en avant certains produits.
Cela pourrait renforcer la publicité.
Il pourrait aussi y avoir les annonces des promotions.

Avec la technologie iBeacon cela serait tout à fait possible à réaliser.

Et pour aller plus loin on pourrait même imaginer que l’on puisse connecter le chariot à son smartphone ou montre connectée, smartphone ou montre dans lesquels on aurait entré sa liste de courses.
Le chariot pourrait alors nous conduire vers les bons rayons et les bons endroits tout en proposant au passage les offres du moment sur les produits de la liste.
Le chariot pourrait même nous signaler qu’un produit a été oublié.

Bien évidemment aujourd’hui on a les courses en ligne et les drive mais beaucoup de personnes préfèrent tout de même choisir leurs produits surtout en ce qui concerne les fruits et légumes.

Donc pour toutes ces personnes qui continuent et continueront encore longtemps à fréquenter les allées des supermarchés un tel système pourrait apporter une nouvelle expérience de courses.

Et on peut aller encore plus loin en imaginant que le chariot enregistre automatiquement les produits chargés et que dès que l’on sort du magasin le paiement soit automatiquement effectué.
Bon ça par contre ce n’est peut-être pas très bon pour l’emploi.

Sir Arthur Conan Doyle dit par la voix de SherlocK Holmes dans « Un scandale en Bohème » s’adressant au Dr Watson :

« Vous voyez et vous n’observez pas. »

Combien de gens voient les choses sans les observer et donc sans y faire attention.
Et J’ajouterais même que l’on peut observer sans voir.
L’observation est le fait de faire attention à ce qui nous entoure et à l’analyser.
L’exemple que prend Sherlock Holmes pour illustrer son propos est le nombre de marches d’escalier menant à son logement. Tout le monde voit les marches de l’escalier qu’il prend tous les jours mais combien de personnes savent combien de marches comporte leur escalier ?
Une petite minorité. parce qu’ils ont vu les marches mais ne les ont pas observer !

Sénèque a dit :
 » On ne trouve guère un grand esprit, qui n’ait un grain de folie. « 

Autrement dit, pour être un génie il faut toujours avoir une part de folie. Folie dans le sens où ce que l’on fait ne correspond pas à la norme établie.