Celui qui oublie son passé est condamné à reproduire les mêmes erreurs !

On étudie l’histoire, on pourrait donc penser que le passé n’est pas oublié et que l’on tire les leçons des erreurs commises afin de ne pas les reproduire.
Or on peut constater dans bien des cas que le passé se répète. Les personnes, les lieux, les contextes sont différents mais les erreurs et leurs résultats déplorables sont les mêmes !

Et du point de vue de l’individu bien souvent même si une personne réfléchit sur son passé il pourra lui arriver de commettre les mêmes erreurs.

Pourquoi donc même sans oubli le passé se reproduit dans ses mauvais éléments ?

Peut-être parce que même si l’on pense connaître son passé, on oublie l’essentiel de ce qui a constitué l’erreur.
On n’aime pas se rappeler des moments désagréables et donc on en oublie l’essence.

une autre explication pourrait tenir dans cette autre phrase :

Celui qui refuse d’oublier son passé est condamné à le revivre.

Comme si tant les personnes que les entités répondaient à un schéma auquel il est extrêmement difficile d’échapper même en le connaissant parfaitement.

Du coup comment sortir d’un schéma qui fait partie de nous ?

Comment ne plus reproduire les mêmes erreurs et réellement tirer les leçons de ses erreurs ?

Si l’on répète son passé que ce soit pour des erreurs ou des bonnes actions c’est probablement avant tout par confort. Il est beaucoup plus simple de se répéter que de se remettre en question et d’inventer de nouvelles façons de faire.