Aujourd’hui j’ai fini de lire « Le Château noir » de Gaston Leroux.

Ce roman est le quatrième dans la série Rouletabille.

J’ai adoré « Le mystère de la chambre jaune » que j’ai lu plusieurs fois, je le relis même régulièrement, ce livre fait partie de ma sélection permanente dans laquelle je pioche un livre à relire quand je n’ai rien de nouveau ou que je n’ai pas envie de lire quelque chose de nouveau ce qui peut arriver.

Pour en revenir au roman « Le château noir » même si l’ensemble est bien ficelé j’ai fortement regretté que Rouletabille ne soit pas plus amené à raisonner.
En effet dans ce roman contrairement aux premiers de la série Rouletabille mène plus l’affaire dans l’action que dans le raisonnement. Dans « Le mystère de la chambre jaune » souvent les choses sont expliquées par Rouletabille sans que l’on puisse deviner avant de lire l’explication. Dans « Le château noir » on peut à plusieurs reprises être surpris que Rouletabille ne comprenne pas plus tôt comme si son « bon bout de la raison » l’avait complètement abandonné.
Certes Dans cet épisode il est amoureux, mais l’amour endort-il autant l’esprit ?

Sinon l’histoire est bien menée, le cadre est toujours bien décrit, on découvre des régions et des coutumes.
Il y a un bon suspense qui n’est pas artificiel même si la fin est un peu attendue.

Enfin un bon moment de lecture dans l’ensemble.